UNE ASSOCIATION ET UNE REVUE POUR PROTEGER ET FAIRE CONNAITRE LE MONDE VEGETAL

Flores locales et régionales

FLORE DE LA FRANCE MÉDITERRANÉENNE CONTINENTALE
de Jean-Marc TISON et Philippe JAUZEIN,
avec Henri MICHAUD et le Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles.
Naturalia Publications, 2014 ; 2080 pages, 16x24 cm, 96€
Commandes à : Transfaire, F-04250 Turriers - 04 92 55 18 14 - www.naturalia-publications.com
Cette toute récente flore, conforme à la classification de l’APG III, couvre les régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur (partie méditerranéenne), soit près de 5000 espèces et sous-espèces. Clés de détermination dichotomiques, plus de 6000 dessins au trait complétés par quelques 200 photographies en couleur pour les groupes complexes. Chaque espèce est décrite avec des précisions sur sa biologie, son écologie, ses aires de répartition.

FLORE DE LA DRÔME : ATLAS ÉCOLOGIQUE ET FLORISTIQUE
GARRAUD (Luc)
2003 ; 926 p. ; en Français ; Cons. bot. nat. alpin de Gap-C, Gap, 19x25 cm ; 44 €
Cette flore très récente, très complète, est en réalité un atlas car elle ne propose pas de clé de détermination.

NOUVELLE FLORE DE LORRAINE : NOUVELLE ÉDITION REVUE, CORRIGÉE ET AUGMENTÉE DU MASSIF VOSGIEN
VERNIER (François)
2001 ; 544 p. ; en Français ; Kruch Éditeur, Raon-l'Étape, 15x21 cm ;
Flore régionale basée sur le mode dichotomique, elle permet la détermination des espèces et sous-espèces se trouvant à l'état naturel ou subspontané dans les départements de la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges (la frange gréseuse du massif vosgien est exclue). Malgré une formulation très synthétique et épurée, cet ouvrage constitue une mise à jour opportune des taxons susceptibles d'être rencontrés dans la région ; et ce, avec une nomenclature tout à fait actualisée. La pagination alterne agréablement le texte (constitué de la clé de détermination, de la nomenclature suivie du degré de santé régionale, de la période de floraison et du biotope), et les illustrations, issues principalement de la flore de Coste et du "Guide de dendrologie" de Jacamon. Cependant, la clé aurait gagné en clarté si les espèces uniques dans un genre n'étaient mélangées à la clé des genres elle-même. De même, différencier la typographie entre la dénomination latin et française aurait permis une approche plus facile de prime abord.

 

FLORE DES CAUSSES : HAUTES TERRES, GORGES, VALLÉES ET VALLONS (AVEYRON, LOZèRE, HÉRAULT ET GARD) - BULLETIN DE LA SOCIÉTÉ BOTANIQUE DU CENTRE-OUEST NOUVELLE SÉRIE - NUMÉRO SPÉCIAL ; 14
BERNARD (Christian)
1996 ; 705 p. ; en Français ; Société botanique du Centre-Ou, Saint-Sulpice-de-Royan, 18x25 cm ; 450 F
Les prospections botaniques ont permis de recenser une foule d'observations floristiques matérialisées par un important herbier et une importante diapothèque. Ajoutée aux données puisées dans la bibliographie ou dans diverses collections botaniques anciennes, elles font aujourd'hui l'objet de cette flore, riche de près de 2 000 espèces de végétaux vasculaires, Ptéridophytes et Spermatophytes. Cette synthèse, la première pour l'ensemble du territoire caussenard, comporte sans doute des maladresses ou omissions, voire des erreurs. Elle doit être considérée comme une étape dans la connaissance de la flore de la région. Puisse-t-elle susciter de nombreuses et fructueuses recherches complèmentaires. Par ailleurs, ce document constitue un premier bilan de données floristiques qui pourront être prises en compte dans les opérations d'aménagement, de plus en plus pressantes et dévoreuses d'espaces sensibles, à laquelle une partie de la région des Causses se trouve aujourd'hui confrontée dans un contexte de déprise rurale.

VADE-MECUM DU BOTANISTE DANS LA RÉGION PARISIENNE
JEANPERT (H. E.)
1995 ; 496 p. ; en Français ; Librairie René Thomas, Paris, 12x21 cm ; 165 F
La réimpression de cet ouvrage publié en 1911 et réédité une première fois en 1977, fait suite à une demande et à un besoin de nombreux botanistes. Construite sur la nomenclature de "La Flore de France" de H. Coste, cette flore en emprunte aussi les clés de détermination et les dessins. Ceux-ci, au nombre de 1634, sont situés à la fin de l'ouvrage. Sa zone d'utilisation déborde, bien sûr, de la région parisienne y reste-t-il encore beaucoup de plantes à voir ? - et s'adapte aux régions de plaine de France et des pays limitrophes. L'intégrité de la réimpression a respecté l'avant-propos, garanti d'époque, qui délivre un message sur l'éducation naturaliste, on dit maintenant EE pour "éducation à l'environnement", avec une vision d'hygiéniste :" ... je dirais même inoculer à la jeunesse des deux sexes, cette passion (la botanique) noble et salutaire qui comme un sérum, tuerait dans l'esprit de l'enfant les germes des passions mauvaises et mineuses."

 
FLORE DE LORRAINE
VERNIER (François)
1994 ; 365 p. ; en Français ; Kruch Éditeur, Raon-l'Étape, 18x25 cm ; 290 F
Flore régionale basée sur le mode dichotomique, elle permet la détermination des espèces et sous-espèces se trouvant à l'état naturel ou subspontané dans les départements de la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges (la frange gréseuse du massif vosgien est exclue). Malgré une formulation très synthétique et épurée, cet ouvrage constitue une mise à jour opportune des taxons susceptibles d'être rencontrés dans la région ; et ce, avec une nomenclature tout à fait actualisée. La pagination alterne agréablement le texte (constitué de la clé de détermination, de la nomenclature suivie du degré de santé régionale, de la période de floraison et du biotope), et les illustrations, issues principalement de la flore de Coste et du "Guide de dendrologie" de Jacamon. Cependant, la clé aurait gagné en clarté si les espèces uniques dans un genre n'étaient mélangées à la clé des genres elle-même. De même, différencier la typographie entre la dénomination latin et française aurait permis une approche plus facile de prime abord.

FLORE LYONNAISE
NETIEN (Georges)
1992 ; 624 p. ; en Français ; Société Linnéenne de Lyon, Lyon, 15x21 cm ; 200 F
Le dernier ouvrage sur la flore lyonnaise datait de 1889 ; une sérieuse remise à jour s'imposait donc! L'auteur livre ici une synthèse de toutes les observations publiées depuis cette date. Une clef de détermination permet d'identifier 2 300 taxons et la répartition régionale des espèces est founie avec précision. Un travail qui s'adresse surtout aux botanistes (espèces non illustrées).

 

FLORE D'AUVERGNE
GRENIER (Ernest)
1992 ; 655 p. ; en Français ; Société Linnéenne de Lyon, Lyon, 18x25 cm ; 500 F
L'auteur a parcouru pendant une quarantaine d'années cette région et a recueilli ces observations. Avant lui, d'autres auteurs avaient contribué à la connaissance de la flore auvergnate. Mais l'ambition réussie de ce travail a été d'en restituer la totalité sans être une compilation des oeuvres publiées auparavant. Des clés de détermination précises, une nomenclature reprenant souvent celle de "Flora europaea", des descriptions des milieux et la répartition géographique de ces espèces en font un ouvrage de référence. La signalisation des espèces protégées est une indication importante, selon la liste nationale de 1982. Des dessins au trait de Chantal Bouard-Le Minor terminent le livre.

GRANDE (LA) FLORE ILLUSTRÉE DES PYRÉNÉES
SAULE (Marcel)
1991 ; 765 p. ; en Français ; Éditions Milan, Toulouse, 30x23 cm ; 580 F
Des monuments de la botanique se construisent encore ! Dans cette flore régionale, les 1 800 plantes du massif pyrénéen et de ses piémonts ont été illustées, patiemment, au trait. Les groupements végétaux sont développés en préambule. Des clés de détermination orientent le néophyte vers les genres et les principales familles. Le pari de l'auteur - mettre à la portée du plus grand nombre cette flore - semble être une réussite, bien que le fomat et le poids limitent son emploi à la bibliothèque. Le nom de la plante mis en avant est le nom français. Cela donne parfois, lors des traductions littérales du latin, des curiosités comme la drave de Dédé (DRABA DEDEANA) ou le daucus carotte (DAUCUS CAROTA). Les noms vernaculaires en différentes langues, en deçà et au-delà des Pyrénées, sont cités : catalan, aragonais, basque, occitan. La distribution pyrénéenne, l'habitat des plantes les plus remarquables donnent le ton au début du livre. Vignt-deux photos de plantes en couleur présentées dans l'ordre chronologique de leur floraison aux différents étages terminent agréablement cette flore. Un index, un lexique, une bibliographie et la liste des plantes protégées en France (y-en-a-t-il une en Espagne ?) complètent cette oeuvre botanique.

 

FLORE ILLUSTRÉE DE LA RÉGION NORD-PAS DE CALAIS ET DES TERRITOIRES VOISINS POUR LA DETERMINATION AISÉE ET SCIENTIFIQUE DES PLANTES SAUVAGES
FRANCK (J.) ; GEHU (J.-M.) ; DURIN (L.)
1989 ; 323 p. ; en Français ; Région Nord-Pas de Calais, Bailleul, 20x25 cm ; 270 F
Cette flore régionale peut être utilisée au nord d'une ligne Le Havre - Paris - Metz. Un tableau général sélectionne les familles puis des clés dichotomiques permettent d'accéder aux noms de genres et d'espèces. Une représentation très fidèle au trait des détails caractéristiques de la plante apporte une aide précieuse à la détermination. On peut déplorer cependant la qualité moyenne de l'impression de quelques dessins. La description comprend la nomenclature française et scientifique, les dimensions, l'époque de floraison, le type biologique (classification de Raunkiaer), l'habitat, l'appartenance phytosiologique, l'abondance dans le territoire de la flore et les propriétés médicinales et mellifères. Un lexique très utile termine l'ouvrage.

FLORE DU DOMAINE ATLANTIQUE DU SUD-OUEST DE LA FRANCE
AUGER (Raymonde) ; LAPORTE-CRU (Jean)
1985 ; 530 p. ; en Français ; CRDP de Bordeaux, Bordeaux, 12x29 cm ;
Cet ouvrage reprend, pour les régions de plaine et de l'ouest de la France, la flore de France de l'Abbé H. COSTE. De plus, il est proposé au lecteur un lexique illustré, une approche phytogéographique des espèce du domaine atlantique, un calendrier pollinique, un chapitre sur les plantes mellifères, toxiques, médicinales et tinctoriales, un aperçu sur l'histoire de l'icononographie botanique, une bibliographie et un index étymologique.

La Garance Voyageuse

F-48370 Saint Germain-de-Calberte
+ 33 4 66 45 94 10

Envoyer un email

Votre panier

 x 

Panier Vide

Dernier numéro