UNE ASSOCIATION ET UNE REVUE POUR PROTEGER ET FAIRE CONNAITRE LE MONDE VEGETAL

Autres ouvrages

BOTANIQUE : TRAITÉ FONDAMENTAL ;
LÜTTGE (Ulrich) ; KLUGE (Manfred) ; BAUER (Gabriela)
2002 ; 604 p. ; en Français ; Technique et documentation, Paris, 17x25 cm ; 105 €
En feuilletant rapidement, on découvre vite que sous ce beau titre se cache beaucoup de génétique, de biologie cellulaire, de biochimie et de procaryotes ! Certes la préface nous avertit que le terme de botanique doit inclure anatomie et embryologie, paléotobotanique (sic !) et pathologie. On peut être d'accord, mais je trouve que c'est quand même une imposture de consacrer, sous ce titre, plus d'un tiers de l'ouvrage à de la biologie moléculaire, des bactéries et des champignons ou encore à de la physiologie végétale. Ce livre est pourtant un succès de librairie. Les étudiants sont probablement attirés par le fait qu'il y ait plein de choses dans un seul bouquin. Les illustrations sont souvent trop petites et médiocres (rien à voir avec le " Raven "), les données sont trop souvent obsolètes, les cacographies nombreuses, et la traduction pose des problèmes pour de nombreux termes techniques. De plus, comme l'annonçait la préface, de multiples domaines sont bien abordés, mais on cherchera vainement la paléobotanique ou les méthodes systématiques modernes. Un vrai faux bon investissement.

ÉLOGE DE LA PLANTE ; POUR UNE NOUVELLE BIOLOGIE
HALLÈ (Francis)
1999 ; 348 p. ; en Français ; Éditions du Seuil, Paris, 15x24 cm ; 150 F
Francis Hallé est connu pour les missions du “ Radeau des cimes ” au-dessus des canopées des forêts tropicales et en tant que professeur de botanique à Montpellier. Il nous livre ici ses réflexions sur sa vision personnelle du végétal, basée sur près de quarante années de fréquentation des plantes, sur une importante recherche bibliographique et sur ses nombreux contacts avec des spécialistes du monde. Son livre constitue un vibrant plaidoyer pour que la plante et la botanique ne soient plus appréciées à l’aune du règne animal et de la zoologie qui ont toujours eu la préférence des humains. Cette “ partialité qui confine à l’injustice ”, F. Hallé en démontre les mécanismes à l’occasion d’une demi-douzaine de chapitres où il reprend l’état des connaissances actuelles en matière de morphogenèse, de structure cellulaire, de biochromie, d’évolution et d’écologie. Ce fabuleux cours comparant, en 350 pages, les règnes végétal et animal (et ceux qui sont maintenant considérés comme des règnes autonomes) lui donne l’occasion de poser les questions qui dérangent les dogmes et de proposer des idées novatrices (une supercolonie de fourmis n’est-elle pas en fait une plante ? La variabilité génétique se situe au sein de la plante et non pas dans sa population, etc.). F. Hallé donne aussi la parole aux poètes dont la sensibilité visionnaire a pressenti l’essence même du végétale et de l’animal (“ Mourir est le prix à payer d’être soi ”). Tous ceux qu’intéressent les questions de biologie seront accrochés par ce livre, que le néophyte trouvera peut-être d’un accès difficile pour certaines pages. Même si F. Hallé, en tant que scientifique de haut niveau, s’astreint à une approche la plus objective possible, son amour des plantes lui fait quelques (rares) fois quitter ce cadre, comme en page 81 ou il parle de la capselle et du xénope, “ une jolie petite herbe et une sorte de vilain crapaud ” ! Un livre, donc à lire absolument, ne serait- ce que pour comprendre les évolutions prévisibles de nos connaissances en matière de biologie végétale. Je ne saurais terminer cette lecture attentive et admirative du livre sans citer cette très belle phrase qui le clôture : “ Dans notre monde de frime, de fric, de pub, de bruit, de pollution et de brutalité, quel meilleur témoignage que celui des plantes, belles et utiles, discrètes et autonomes, silencieuses et d’une totale non-violence ? ”.

 

MONDE (LE) DES PLANTES, NUMÉRO SPÉCIAL "DU CENTENAIRE" ; n° 464
ESPEUT (M.) ; BOUCHER (Christian) ; collectif
1999 ; 108 p. ; en Français ; Le Monde des Plantes, Toulouse, 21x30 cm
Le Monde des plantes, cette revue botanique sobre, discrète mais terriblement efficace, nous offre à l’occasion de son centenaire un numéro très spécial (n° 464, 108 p.). Parcourant son petit historique, nous découvrons que cette revue, fondée en 1898 n’a pas toujours connu les heures fastes qu’elle vit aujourd’hui. Traversant tout le XXe siècle, Le Monde des plantes en a subi tous les rebondissements. À la lecture de certains passages de cette rétrospective, nous ne pouvons songer, sans émotion aux écueils et aventures que rencontrent Ferdinand et Courtial, dans "Mort à crédit", le roman de Céline, lors de la réalisation de leur petite publication scientifique. Revenant à ses plantes, la rédaction profite de ce numéro pour publier notamment un article très complet sur les violettes (Viola) du midi méditerranéen. Le Monde des plantes nous offre surtout une très utile synthèse des espèces protégées en France. Dans un premier temps est rappelé l’ensemble des textes français (liste nationale actualisée, listes régionales et départementales). Puis nous est proposée une ”synthèse départementale“, consistant en une liste des espèces protégées, classées dans l’ordre alphabétique, et actualisées en suivant la nomenclature de l’Index synonymique de la flore de France de M. Kerguélen. Un document de travail qui sera certainement très apprécié par les amateurs de botanique.

PLANTES (LES) À FLEURS : 306 FAMILLES DE LA FLORE MONDIALE
HEYWOOD (Vernon H.)
1996 ; 336 p. ; en Français ; Nathan, Paris, 21x28 cm ; 349 F
Ce livre paru en 1978 en Angleterre, détaille les caractéristiques de plus de 300 familles de plantes à fleurs (angiospermes) du monde entier. Pour chaque famille, une carte de répartition, une indication du nombres de genres et d'espèces qu'elle comprend, ainsi que les principales utilisations par l'homme sont données. Des dessins complètent ces descriptions. Un beau livre mais d'un accès plutôt réservé à l'usage d'initiés, même si tous les termes botaniques sont expliqués.

 

INVENTAIRE DES PLANTES PROTÉGÉES EN FRANCE
DANTON (Philippe) ; BAFFRAY (Michel)
1995 ; 293 p. ; en Français ; Nathan/AFCEV , Paris/Mulhouse, 24x30 cm ; 349 F
Cet ouvrage d'une qualité exceptionnelle traite de l'ensemble des plantes protégées au niveau national (en tenant compte des modifications récentes). Chaque espèce est présentée par une photo et un dessin (tous remarquables), une carte de répartition, un texte comprenant la description, l'écologie, les menaces existantes et les espèces proches. Sur les 429 espèces du livre, 20% sont liées à l'influence climatique du littoral ou inféodées aux habitats côtiers (dunes, estuaires, falaises … ). Ces taxons rares et parfois absents ou peu traités dans les flores classiques prennent toute leur dimension en image. Gageons que ce livre permette à tous (naturalistes, pouvoirs publics, aménageurs de tout poil … ) de mieux connaître ces espèces et de mieux les protéger. À ne pas manquer.

LA BOTANIQUE REDÉCOUVERTE
RAYNAL-ROQUES (Aline)
1994 ; 512 p. ; en Français ; Belin, Paris, 16x24 cm ; env. 26 €
Un ouvrage très pédagogique qui aborde des sujets aussi divers que la nomenclature, la systématique, la biologie, l'évolution…

La Garance Voyageuse

F-48370 Saint Germain-de-Calberte
+ 33 4 66 45 94 10

Envoyer un email

Votre panier

 x 

Panier Vide

Dernier numéro