UNE ASSOCIATION ET UNE REVUE POUR PROTEGER ET FAIRE CONNAITRE LE MONDE VEGETAL

Articles et biblio

Bibliographies thématiques
Numéro Spécial Bryophytes
La Garance voyageuse n° 108

 

Bibliographie générale sur les Bryophytes

En adjonction aux ouvrages recommandés dans la page « Lectures » et dans les articles de ce numéro on consultera le site
http://www.bryophytes-de-france.org/ lui même riche de références, que nous ne reprendrons pas ici.

Rappelons le livret Mousses et Hépatiques, publié par La Garance voyageuse et disponible en ligne sur ce site ou par commande à l’aide de l’encart figurant dans la revue.

La revue Quatre-Temps publiée par les Amis du jardin botanique de Montréal a consacré son numéro d’Automne 2010 aux Bryophytes.
Les Amis du Jardin botanique de Montréal,
4101, rue Sherbrooke Est,
Montréal, Québec H1X 2B2.
Site internet :
https://amisjardin.com/revue

D’autres ressources en ligne :
Un cours de bryologie de l’Université de Louvain :
http://www.afd-ld.org/~fdp_bio/content.php?page=bryophytes&skin=modi

Un document de l’unité Joseph Fournier de Grenoble :
LES BRYOPHYTES : MOUSSES, SPHAIGNES, HEPATIQUES
Particularités et cycles biologiques, divers groupes, écologie
D’Olivier MANNEVILLE, Janvier 2011,
Station Alpine Joseph Fourier - UJF Grenoble,
https://sajf.ujf-grenoble.fr/sites/sajf/files/les_bryophytes_-_particularites_et_ecologie_-_o_manneville.pdf

L’ouvrage de Jean Augier
Flore des bryophytes (1966) est accessible au format PDF sur :
http://bb.lb.free.fr/sdezaqwxc/Augier1966.pdf

L’ouvrage historique de Hedwig, Species muscorum frondosorum, est également disponible  à l’adresse :
http://www.biodiversitylibrary.org/bibliography/26#/summary

et pour les anglophones, un merveilleux texte qui allie botanique, écologie et sensibilité :
Gathering Moss: A Natural and Cultural History of Mosses
De Robin Wall Kimmerer
Oregon State University (2003)

Bibliographies spécifiques

 

Biblio des Echos des sciences :
Liste rouge des bryophytes européennes :
http://www.bio.ntnu.no/users/soder/ECCB/RDBTaxon.php

Biblio Article « Les sphaignes » :

Augier J., 1966. Flore des bryophytesI. Éd. Lechevalier, Paris, 293 p.

Bold H.C., 1948. « The prothallium of Sphagnum palustre ».The Bryologist, 51 (2) : 55-63.

Boudier P., 2006. « La notion d’individu » [chez les bryophytes]. Bull. mycol. bot. Dauphiné-Savoie, 182 : 45.

Brice F., 2011. Les mots de la botanique. Actes Sud, 395 p.

Gauthier R., 2001. « Les sphaignes boréales ». Le Naturaliste canadien, 25 (3) : 180-185.

Gauthier R., 2013. communication personnelle sur le nombre de sphaignes dans le monde.

Gobat J.M., M. Aragno & W. Matthey, 1998. Le sol vivant. Presses polytechniques et universitaires romandes. 519 p.

Manneville O., 1999. Le monde des tourbières et des marais. Delachaux & Niestlé, 320 p.

Porley R. & N. Hodgetts, 2005. Mosses and liverworts. Collins, 495 p.

Ramaut J.L., 1959. Autoécologie du genre Sphagnum. Naturalistes belges, 40 (1) : 9-22.

Schimper W., 1858. Mémoire pour servir à l’histoire naturelle des sphaignes. Paris, 97 p., 25 pl.

Shaw A.J., C. J. Cox & S. B. Boles, 2003. « Polarity of peatmoss (Sphagnum) evolution : who says bryophytes have no roots ? ». American Journal of Botany, 90 (12) : 1777-1787.

Touffet J, 1969. Les sphaignes du Massif armoricain. Thèse. Botanica Rhedonica, série A, vol. 6. 357 p.

Biblio Article « Schistostega pennata » :

Il faut absolument voir les magnifiques photos d’André Advocat sur le site :
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=92&t=11806

BIZOT M. 1933, « Les plantes lumineuses. La Physiophile », Bulletin de la Société d'Histoire Naturelle de Montceau-Les-Mines : 18-20.

BOULAY N. 1893, « Schistostega osmundacea W.M. observé dans la Haute-Loire au XVIIIe siècle », Revue Bryologique : 73-74.

EDWARDS S. R. 1978, « Protonemal gemmae in Schistostega pennata (Hedw.) Web. & Mohr. », Journal of Bryology 10 : 69-72.

EDWARDS S. R. 2011, « Mosses in English Literature, Part 5 : ‘Luminous Moss’ », Field Bryology 104 : 28–31.

GAISBERG, E. V. & E. FINCKH 1925, « Zur Biologie von Schistostega osmundacea », Flora 20 : 143-175.

GLIME, J. 2009, Light : Cave mosses. Bryophyte ecology, Chapter 9-5.
http://www.bryoecol.mtu.edu/chapters/9-5LightCave.pdf

IGNATOV M. & E. A. IGNATOVA 2001, « On the zoochory of Schistostega pennata (Schistostegaceae, Musci) », Arctoa 10 : 83-96,
www.arctoa.ru/ru/Archive-ru/10/Schistostega.pdf

IGNATOV M., E. A. IGNATOVA, A. A. BELOUSOVA & A.O. SIGAEVA 2012, « Additional observations on protonemata of Schistostega pennata (Bryophyta) », Arctoa 21 : 1-20,
www.arctoa.ru/en/Archive-en/volume21.php

Biblio Article « Campylopyus introflexus » :

Yann Dumas, 2011, « Que savons-nous de la mousse cactus (Campylopus introflexus), exotique envahissante ? » – Synthèse bibliographique, RDV techniques n°33-34, ONF, p. 58-68.
Site internet :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/67/23/52/PDF/no2011-pub00035150.pdf

Biblio Article « Parasitisme et symbiose » :

Adams D.G. &P. S. Duggan, 2008,« Cyanobacteria-bryophyte symbioses » Journal of experimental Botany, 59 (5) : 1047-1058.

Augier J., 1966, Flore des bryophytes, Éd. Lechevalier, Paris, 643 p.

Bardat J., 2006, « Bryophytes et invertébrés », Bulletin mycologique etbotanique Dauphiné-Savoie 182 : 83-85.

Boudier P., 2006, « Aperçu sur les relations symbiotiques entre Bryophytes et champignons », Bulletin mycologique et botanique Dauphiné-Savoie 182 : 81-82.

Frahm J. P., 2006, Moose, ein Einführung. Weissdorn, Jena, p. 122-128.

Glime J. M., 2013, Bryophyte ecology, Vol. 2, Bryological interaction : 1-1-1, Invertebrates : nematodes : 4-3-4 (http://www.bryoecol.mtu.edu)

Goffinet B., A. J. Shaw & C. J. Cox, 2004, « Phylogenetic inferences in the dung-moss family Splachnaceae from analyses of cpDNA sequence and implications for the evolution of entomophily »,American Journal of Botany, 91 (5) : 748-755.

Huc B. & A. Noël, 2011, Les bryophytes, ces plantes secrètes qui nous entourent, Documentaire télévisé, Radio Télévision Belge Francophone (RTBF).

Killian C., 1934, « Nouvelles observations sur la symbiose de Mniaecia jungermanniae avec Alicularia scalaris », Bulletin de l’Association philomatique Alsace Lorraine 7 : 147.

Moreau P.A., 2002, Analyse écologique et patrimoniale des champignons supérieurs dans les tourbières des Alpes du Nord, Thèse, Université de Savoie.

Moreau P.A. & S. Audet, 2008, « Une récolte du champignon Cotylidia carpatica au Québec », Le naturaliste canadien 132 (1) : 5-8.

Offerhaus B. & V. Hugonnot, 2006, « Cryptothallus mirabilis (Aneuraceae) cavernicole dans l’Estérel (Var) », Bulletin de la SBCO 37 : 371-378.

Pressel S. & J. Duckett, 2006, « The parasitic ascomycete Mniaecia jungermanniae induces the formation of giant perichaetia and apogamous sporophytes in leafy liverworts », Canadian Journal of Botany 84 (3) : 384-392.

Puterbaugh M.N., J. J. Skinner & J. M. Miller, 2004, « A non random pattern of rotifers occupying lobules of the hepatic Frullania eboracensis »,The Bryologist 107 (4) : 524-530.

 

La Garance Voyageuse

F-48370 Saint Germain-de-Calberte
+ 33 4 66 45 94 10

Envoyer un email

Votre panier

 x 

Panier Vide

Dernier numéro