UNE ASSOCIATION ET UNE REVUE POUR PROTEGER ET FAIRE CONNAITRE LE MONDE VEGETAL

Les messicoles : tout un programme !

Petit jeu-concours
Court extrait de l’Agenda 21
Une sensibilisation active en direction du public


fond_encart
Chapitre précédent
Sommaire
Chapitre suivant

Petit jeu-concours

Dessine-moi ce que sont pour toi des céréales ?
Cette question posée à des scolaires, voire à des adultes, donne ainsi la surprise de voir représenter les différentes marques de ces produits de l’agro-alimentaire où l’extrudeuse donne aux ingrédients (farine de blé + chocolat + beaucoup de sucres) des formes les plus inattendues. Dans le souci d’une plus grande précision, il est souvent représenté, à côté de la boîte, le très vilain objet inutile en plastique : le « cadeau » bien éphémère mais éternel pour la poubelle. Essayez donc aussi avec « dessine-moi une mauvaise herbe »…

Court extrait de l’Agenda 21 – France Développement Durable


Diversité génétique des végétaux et des animaux
L’évolution des pratiques agricoles et les modifications dans l’occupation de l’espace par l’agriculture ont profondément affecté la faune et la flore sauvages. Le livre rouge de la flore menacée de France (1995) recense 486 espèces prioritaires (dont 60% rentrent dans la catégorie «vulnérable» de l’Union mondiale pour la nature). La plupart des espèces rares ou menacées affectionnent des habitats ouverts en voie de fermeture pour cause de déprise agricole (pelouses naturelles et fourrés) ou des habitats rupestres (grottes, falaises, éboulis). Les commensaux culturaux, et notamment les messicoles, figurent également en bonne place dans l’inventaire des taxons menacés.


Une sensibilisation active en direction du public

Les enjeux de cette sensibilisation, que ce soit auprès du grand public, chez les professionnels agricoles et les gestionnaires d’espaces naturels ou publics, sont aussi d'influer sur la perception générale trop souvent négative vis-à-vis des adventices des cultures et des plantes dites banales et communes. Notre ambition est de modifier le statut injuste et réducteur de « mauvaises herbes à éradiquer » dont ces plantes sont malheureusement affublé.

L’enjeu est aussi de sortir les adventices des cultures du statut injuste et réducteur de « mauvaises herbes à éradiquer » que ce soit auprès du grand public, chez les professionnels agricoles et les gestionnaires d’espaces naturels ou publics.

coquelicot Coquelicot (Papaver rhoeas L.)
dessin Pierre Sellenet

Le site des Jardins ethnobotaniques de la Gardie, situé dans le Gard, accueille plusieurs espaces à thèmes : jardins de simples, verger mémoire, potager, jardin botanique méditerranéen et « céréales et compagnie ».

Ce dernier réalisé par La Garance voyageuse en 1996 présente chaque année une sélection, parmi la trentaine de variétés anciennes de céréales conservées dont comme des blés (dattel, vieux ferette …), des amidonniers, les petits épeautres (engrain) et les grands épeautres (grand épeautre et grand épeautre barbu noir …), des orges (orge trifurquée, orge vêtue noire …) ou encore des blés poulards (blé pyramidal).

Les variétés majeures cultivées en Languedoc comme la touzelle, les saissettes, les pétanielles, des méteils (seigle et blés mélangés) accompagnées de messicoles, occupent ce petit espace. Une parcelle plus grande, contigue à l’espace des jardins, permet de semer une plus grande quantité de céréales (grand champ de seigle).

Les travaux agricoles, comme le semis et les moissons (fin juillet-début août), sont réalisés manuellement par des bénévoles de la région.

Des animations sont réalisées avec des scolaires (« de la graine au pain ») ou des lycées agricoles (reconnaissance des adventices de culture, études de l’agro-écosystème).
Jardins ouverts de mai à septembre, visites organisées à la demande pour les groupes.

Jardins ethnobotaniques de la Gardie
F-30 340 Rousson,
tél. : 04 66 85 66 90,
courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
site internet : http://www.lesjardinsethno.org

Battage au fléau
Battage au fleau

Vannage des graines
Vannage des graines

Notre parcelle céréales et compagnie (La Gardie)
Notre parcelle cereales et compagnie La Gardie
Grand épeautre barbu noir
Grand epeautre barbu noir
Dattel, Blé tendre
Dattel Ble tendre
(Rousson 2003) Batteuse
Rousson 2003 Batteuse
Transport des gerbes
Transport des gerbes
Moisson à la faucille
Moisson a la faucille


L’exposition itinérante "Coquelicots, bleuets et compagnie "
est présentée lors de manifestations sur l’environnement, sur les produits de terroirs ou des rencontres naturalistes et peut être empruntée à l'association.

Un diaporama conférence sur le thème des céréales et des messicoles est présenté, à la demande, lors de manifestations diverses : Festival nature du Parc national des Cévennes (Lozère), Foire aux plantes de Sérignan-du-Comtat (Vaucluse), Foire biologique " Frigoule " de Sète (Hérault), Semaine du Livre de Boffres (Ardèche), Fête de la plante, de l’arbre et du Fruit de St Jean du Gard (Gard) etc.,, ceci pour sensibiliser le grand public. Une collection d’une trentaines de céréales et de variétés anciennes de céréales et l’exposition «Coquelicots, bleuets et compagnie » composée d’une douzaine de panneaux présentant la richesse de la flore compagne des moissons et la problématique de sa conservation sont proposées lors de ces interventions.


Exposition messicoles
Expo messicoles 1  Expo messicoles 3  Expo messicoles 2

Notre revue a hébergé quelques portraits de messicoles comme :

- La flore des moissons (en trois parties) :
- L’empire des conquérantes
, n° 3, automne 1988.
- Les stratèges en campagne
, n° 5, printemps 1989.
- Seulement la paille et le grain, n° 6, été 1989.
Pierre SELLENET

- Le coquelicot, le coq qui abrutit, 
Guillaume LEMOINE, n°38, été 1997.

- L’ivraie, l’ivresse et le bon grain,
Pierre SELLENET, n°52, hiver 2000.

- Faut-il remettre les mauvaises herbes au goût du jour ?
Cédric DENTANT, n°72, hiver 2005.

- La nielle des blés, tentative pour la réhabilitation d'une belle empoisonneuse.
Pierre SELLENET, n°76, hiver 2006.

 
70p

Télécharger l'article
(PDF, 347Ko)

n°72, Faut-il remettre les mauvaises herbes
au goût du jour ?
 

Télécharger l'article
(PDF, 409Ko)

n°52, L’ivraie, l’ivresse et le bon grain

Télécharger l'article
(PDF, 409Ko)

n°38, Le coquelicot, un coq qui abruti

 
  52p
  38p

Une diffusion de graines de messicoles et de variétés anciennes de céréales est réalisée pour des écoles ayant une action éducative naturaliste ou environnementale, pour des structures associatives ou pour des particuliers qui souhaitent retrouver ces espèces disparues de leur région. Cette initiative a rencontré un vif succès.

Une fiche de culture a été réalisée accompagnant les graines diffusées.
Une petite fiche d’animation « Du grain au pain » donne quelques pistes d’intervention et de déroulement à propos des céréales et de leur découverte.





Télécharger la fiche de culture (PDF, 871Ko)
" Cultiver les plantes des moissons
"

Nous nous sommes rapprochés naturellement de quelques structures, comme les Paysans boulangers ou le Réseau Semences Paysannes, ou bien d’autres structures qui animent régulièrement, par exemple, des formations de type agri-environnementales et pédagogiques :

- SupAgro Florac,

9, rue Célestin Freinet F-48400 Florac
tél. 04 66 65 65 65. télécopie 04 66 65 65 50.
Courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet http://www.cep.educagri.fr

- Biodiversité et pratiques agricoles : l'exemple des plantes messicoleshttp://www.cep.educagri.fr/formations/formationsen2007.cfm#

 

Résumé

La problématique de la conservation des plantes messicoles est particulièrement intéressante à aborder dans l'enseignement agricole. Il s’agit de développer des actions complémentaires autour de ces enjeux de développement durable à l’échelle de l’exploitation agricole.
Les sessions de formations s'appuient sur l'étude comparative de la composition floristique de différentes parcelles cultivées sur le Causse Méjean que viennent compléter les interventions de spécialistes de la conservation des messicoles.

En projet :
un outil dédié aux messicoles


Ce projet d’outil de sensibilisation, de vulgarisation et de réalisation est en cours.
Deux actions complémentaires sont envisagées : la mise en réseau d’acteurs impliqués dans des démarches expérimentales et la production d’un guide pratique pour aider les démarches d’inventaire et de suivi de la flore messicole, la mise en place des opérations de gestion conservatoire et l’accompagnement des démarches volontaires d’agriculteurs dans le cadre de mesures agri- environnementales.

Des partenaires se sont mobilisés autour de ce projet :
SupAgro Florac,
La Garance voyageuse,

le Conservatoire botanique national pyrénéen,
le CNASEA,
le Parc national des Cévennes.


       Rencontre autour des anciennes variétés
       (juillet 2005 Treynas, Ardèche)
       Rencontre 2005 Treynas
       Mélange population (Treynas)
       Melange population Treynas
       Amidonnier noir
       Amidoneen noir subsp dicoccum

La Garance Voyageuse

F-48370 Saint Germain-de-Calberte
+ 33 4 66 45 94 10

Envoyer un email

Votre panier

 x 

Panier Vide

Dernier numéro